Salon Light+Building 2018: le compte-rendu d’Illudesign

Résultat de recherche d'images pour "light+building"

Le Salon Light+Building vient de se clôturer.

Ce salon de l’éclairage et des innovations électriques a dévoilé sur 5 jours son lot de nouveautés. Le temps maintenant pour Illudesign de dégager les nouvelles tendances et de vous révéler ce qui a marqué et séduit nos équipes.

Se démarquant du salon Euroluce de Milan qui est centré sur l’éclairage décoratif, Light+Building de Francfort met en avant le côté technique de l’éclairage. Et comme la nouveauté technique n’est pas toujours visible au premier coup d’œil, elle mérite d’être expliquée.

Eclairer c’est bien mais éclairer+… c’est encore mieux !

Une tendance se dégage : la volonté d’ajouter aux luminaires des fonctions supplémentaires à celle de « simplement » éclairer. TAL et son Orbital en sont l’exemple.

Light-building-2018-37

Light-building-2018-30

Light-building-2018-29

Orbital est un spot encastré de plafond qui offre un éclairage diffus et qui peut, à la fois, recevoir un appareillage pour la ventilation, un baffle, un détecteur de fumée, un spot ponctuel…

Autre exemple de ce rassemblement des technologies avec la marque Steinel et sa Cam Light.

Light-building-2018-413

Light-building-2018-414

Light-building-2018-415

Cam Light associe un luminaire avec détecteur et une caméra avec système intercom. La caméra détecte la présence d’une personne et vous envoie une notification et des images sur votre smartphone. Vous pouvez dès lors entrer en conversation avec elle. Tout se contrôle via une application Steinel spécifique sur votre téléphone.

La connectivité est évidemment partout présente sur le salon. La gestion de l’éclairage se fait désormais sur smartphone par connexion wifi ou Bluetooth avec de grandes facilités d’adaptation aux besoin et envies. Voir Casambi ou ZigBee.

Résultat de recherche d'images pour "gestion éclairage casambi"

 

Do what you want !

Autre tendance importante : la flexibilité. Un même luminaire peut désormais s’adapter très facilement à l’environnement et aux besoins spécifiques. Vous pouvez ainsi par l’ajout d’éléments optionnels ou de simples manipulations modifier l’angle de diffusion de la lumière, la chaleur de la lumière (varier d’un blanc froid vers un blanc chaud) ou même composer votre luminaire à l’envie… Chez Wever&Ducré, la gamme Roomor permet d’adapter des diffuseurs de différentes tailles, couleurs et formats sur des suspensions, appliques, lampadaires, lampes de bureau…

Light-building-2018-2

Light-building-2018-5

Light-building-2018-18

Light-building-2018-21

Chez Occhio, vous gérez l’intensité lumineuse, la couleur de la lumière et le type de diffusion (directe ou indirecte) par simples gestes de la main sans même toucher le luminaire.

Light-building-2018-215

Light-building-2018-197

Light-building-2018-223

Cette flexibilité se retrouve également en éclairage technique des spots encastrés ou apparents chez de nombreux fabricants ainsi que dans les sources lumineuses elles-mêmes comme chez Soraa.

Light-building-2018-376

Light-building-2018-370

Light-building-2018-374

Couleurs et Matières

Le salon confirme la tendance à proposer des luminaires avec des finitions nouvelles. En termes de couleurs, si le blanc et le noir ont toujours bien la cote, le gris et l’aluminium se font de plus en plus rares au bénéfice de couleurs inédites comme par exemple chez 100% Light qui propose un coloris bleu-gris remarquable sur une large gamme de ses produits.

Light-building-2018-484

Light-building-2018-488

Light-building-2018-489

Les finitions qui faisaient déjà leur retour il y a deux ou trois ans, comme le laiton, le cuivre ou encore le doré se confirment mais plutôt dans des variantes moins clinquantes.

Light-building-2018-134

Light-building-2018-133

On apprécie toujours également les déclinaisons de luminaires dans des matières autres que l’aluminium comme le marbre, le béton, l’acier corten, le plexi, le carton, le papier de riz… comme chez Blux, Graypants, Viso, Elesi Luce, Davide Groppi…

Light-building-2018-333

Light-building-2018-407

Light-building-2018-329

Light-building-2018-294

Light-building-2018-243

Light-building-2018-242

Un autre matériau revient également en force : le tissu. Il a évolué principalement pour apporter de meilleures caractéristiques phoniques aux luminaires. Ainsi, des suspensions ou lampadaires pour éclairer des espaces professionnels, de travail ou horeca… se drapent de tissus conçus pour apporter une meilleure acoustique aux espaces. L’attention au confort acoustique de ceux-ci est de plus en plus nécessaire dans la tendance architecturale actuelle qui ne cesse d’épurer au maximum (présence de très peu de mobilier, mobilier intégré à l’architecture…). Cela, les marques de luminaires l’ont, semble-t-il, très bien compris comme chez Artemide, Luce Plan, Marset, Xal, Buzzispace Nimbus…

Light-building-2018-74

Light-building-2018-239

Light-building-2018-240

Light-building-2018-252

Light-building-2018-256

Light-building-2018-257

La Nature toujours inspirante

Que ce soit dans son aspect minéral, animal ou végétal, la Nature est toujours une source d’inspiration chez les designers et concepteurs de luminaires. Aujourd’hui, ils s’en inspirent pour les thématiques et les formes mais aussi dans ce qu’elle a de plus primordiale, ce qu’on pourrait appeler l’esprit de la Nature. Ainsi, on découvre des réalisations chargée de poésie, d’équilibre, de bien-être qui ont su parfaitement accommoder simplicité et technologie. Karmann, Vibia, Rogier Pradier, Flos…

Light-building-2018-178

Light-building-2018-275

Light-building-2018-276

Light-building-2018-342

Light-building-2018-346

Light-building-2018-400

La technologie est même mise au service de la nature à travers une tendance en pleine explosion dans les espaces professionnels, celle de l’éclairage biodynamique (Human Centric Lighting). Il s’agit de fournir un éclairage qui respecte et même encourage les différentes phases naturelles du corps et de son horloge interne. Ainsi, tout au long de la journée, l’éclairage va s’adapter en termes de chaleur de lumière et d’intensité en se calquant sur la lumière naturelle. L’éclairage biodynamique permet donc de renforcer durablement le bien-être des employés en accompagnant des processus biologiques essentiellement pilotés et accompagnés par la lumière. Cela trouve bien sûr des applications concrètes dans le domaine de l’entreprise mais également dans des secteurs comme celui des maisons de repos ou celui de l’école.

Light-building-2018-410

 

Résultat de recherche d'images pour "human centric lighting"

Les espaces extérieurs

Les espaces extérieurs ne sont pas en reste à Light+Building avec de nombreux exposants spécialisés, sans compter l’offre de luminaires extérieurs faite par les marques traditionnelles.

Que ce soit pour des espaces publics ou privés, on assiste à une amélioration constante du flux lumineux par rapport à la consommation pour la majorité des luminaires. D’un aspect purement stylistique, ceux-ci connaissent les mêmes tendances que les luminaires intérieurs, la démarcation entre utilisation intérieure ou extérieure tendant à s’effacer. C’est dans cet esprit que le développement des lampes baladeuses rechargeables se poursuit chez de nombreux fabricants.

Light-building-2018-11

Light-building-2018-27

Light-building-2018-86

Light-building-2018-87

Light-building-2018-105

Light-building-2018-175

Light-building-2018-176

Light-building-2018-203

Light-building-2018-225

Light-building-2018-248

Light-building-2018-321

Notre tour de ce salon Light+Building 2018 s’arrête ici. Nous avons essayé de dégager les grandes tendances avec notre sensibilité sans être exhaustif. Mais comment l’être quand on compte plus de 2700 exposants ?

N’hésitez pas à nous rendre visite en nos showrooms de Wavre, Liège ou Libramont pour plus d’infos et d’explications. Nos équipes se réjouissent de partager avec vous leur expérience et leurs découvertes.

Greg Tilkin