UNFOLD your new lamp !

En revisitant le concept de la lampe « cloche », la marque scandinave Muuto propose une interprétation nouvelle de ce grand classique du design industriel et lui offre ainsi de nouvelles perspectives.

Le luminaire a maintenant perdu son côté froid, austère et a gagner en modernité. L’utilisation du silicone souple comme matériau de base lui procure sa chaude personnalité.

Cela lui permet d’être déployé, d’être incassable et lui assure une incroyable légèreté ainsi qu’un prix de vente comme on les aime.

Unfold, c’est son nom, est édité en gris, noir, bleu, pourpre ou jaune.

Greg Tilkin

CLOVER…que du bonheur !

La marque italienne Kundalini est maintenant présente depuis 15 ans sur le marché du luminaire hyper déco. Privilégiant les formes arrondies et une esthétique autant avant-gardiste qu’inspirée des seventies,  elle édite une nouvelle suspension au design bien tranché. CLOVER, c’est son nom, signifie « trèfle ».

CLOVER est un luminaire à suspendre réalisé en polyuréthane moulé verni mat. La lumière dont la source est logée au milieu de la structure, semble être protégée par les feuilles repliées.

Kundalini compte bien sur sa suspension CLOVER pour faire le bonheur des amateurs de design hyper tendance…

Greg Tilkin

Lire la suite

Milan 2011 : Euroluce

Décidément, quelle ville sexy, chic et trendy  peut mieux que Milan accueillir le Salone Internazionale del Mobile 2011 ? Et avec le Salon International de l’Eclairage, Euroluce, qui s’y tenait au même moment …aucune autre destination ne pouvait plus réjouir le team Illudesign.

ANDIAMO MILANO !

Illudesign a passé deux jours sur place pour vous rapporter les photos des tout-nouveauxmodèles et prototypes, ainsi que les news les plus Hot du secteur. Bref, THE Best of Lighting !

L’édition 2011, riche sur le plan technique comme sur le plan esthétique, a révélé beaucoup d’innovations. Bien plus qu’une simple tendance, la technologie LED donne aux concepteurs de luminaires et à leur créativité une orientation de plus en plus franche.

LED IT BE !

Le développement qualitatif de la LED ainsi que sa généralisation parmi tous les fabricants du secteur –même ceux inscrits traditionnellement dans le luminaire décoratif- contribue dans une (très ?) grande mesure à un renouvellement esthétique d’une large partie du secteur de l’éclairage… une renaissance pour certains. Le LED permet plus de finesse, plus de mouvement, plus de compacité. Les luminaires prennent plus de légèreté, deviennent aériens ou semblent flotter…(1)(2)(3)

Evidemment, le Salon International de l’Eclairage ne se résume pas à la technologie LED puisque toutes les tendances sont présentes même les plus classiques : les luminaires en verrerie finement travaillée, le style baroque ou rococo, les luminaires « old England » en laiton poli… Bref, il y’en a pour tous les goûts.

Parmi toutes les nouveautés présentées, plusieurs sortent du lot. Illudesign leur a demandé de prendre la pose.

LOVE STORY     

Entre Philippe Starck et Flos, c’est une longue histoire d’amour. Avec La Bibliothèque Nationale, le designer produit un luminaire transgenre dans lequel il mêle une esthétique déjà éprouvée – Starck reprend le design de sa Ktribe – et la technologie hi-tech actuelle. Vous disposez à la fois d’un lampadaire à supports – livres…- et d’une station de recharge pour iphone, ipad, ipod. Voilà de quoi réjouir la marque à la pomme et les Starckficionados ! (4)

CARAPACE                                                                                                                                                                                  

Une carapace ! Voila ce à quoi fait penser la nouvelle applique éditée par Vibia. De forme carrée avec des pliages  asymétriques, elle offre un éclairage indirect. Superbe en composition, elle se prête volontiers à votre imagination et égayera autant l’intérieur que l’extérieur. (5)

PROLIFIQUE FOSCARINI

Foscarini ne s’est pas économisé cette année. Avec un stand gigantesque, dessiné par Ferrucio Laviani –  celui là même qui réalise la plupart des luminaires pour Kartell – et  pas moins de 15 projets présentés dont 5 résultant de nouvelles collaborations, la marque italienne se positionne comme une des plus prolifiques du salon. Tivu en est l’exemple. Applique réalisée par J. Forakis, elle rend hommage à la sacro-sainte Télévision en s’inspirant du design du tube cathodique. Amen…(6)

D’autres produits se voient déclinés dans de nouvelles versions comme la famille Gregg – suspension, lampadaire et lampe à poser qui existe maintenant en version outdoor – ou la toute récente série Tress pour laquelle une version plus affinée a vu le jour.(7)

DESIGN OU STYLISME ?

Kartell fait dans la dentelle avec la famille Bloom.

A mi chemin entre le luminaire et la robe haute couture, Kartell arrive, avec Bloom à nous persuader de la rareté d’une pièce qui semble unique alors qu’il s’agit d’une production industrielle. Un squelette asymétrique en polycarbonate recouvert de petites fleurs à doubles corolles finement ciselées procure à la première suspension de la lignée toute sa complexité stylistique. A Milan, Kartell a présenté les nouveaux nés de la famille. Avec une nouvelle forme elliptique de deux tailles différentes, de nouvelles finitions et de nouvelles déclinaisons – plafonnier et applique -, Kartell décline un concept original qui fait souffler sur la marque un vent frais, aérien, très printanier. (8)

Grazie mille Milano

Arrivederci

Greg Tilkin

Une suspension qui ne manque pas d’Aplomb !

Nouveauté 2010, APLOMB est une suspension fabriquée en ciment et est éditée par Foscarini.

L’idée était de réaliser une petite suspension avec un matériau qui convient parfaitement pour la création de grands éléments notamment architecturaux mais qui se prête avec plus de difficultés à des choses de plus petites tailles.

APLOMB, en effet, mesure 35,5 cm de haut et possède un diamètre de 16,5 cm, seulement.

Elle est proposée dans 3 tons à savoir le gris naturel  du ciment, le blanc et le brun.

Lire la suite

Mercury par Artemide

Edité en 2007 par le célèbre designer Ross Lovegrove, Mercury fait partie de ces réalisations considérées comme de véritables « ovnis » du design.

Sa recherche esthétique s’appuie sur l’observation des gouttelettes de mercure, qui évoluent dans un espace et tendent à se rejoindre, à fusionner.

La finition chromée contribue à l’identification au mercure et surtout permet un scintillement de la lumière diffusée de manière indirect uniquement.

Lovegrove a décliné le concept en créant plusieurs luminaires tels des appliques ou plafonniers et s’est d’ailleurs appuyé sur son étude pour plusieurs autres réalisations chez Artémide.

Mercury est exposée chez Illudesign Lire la suite